Mieux faire connaissance avec… Raphaël Sévère

Année 2009. Raphaël Sévère, clarinettiste, a tout juste 15 ans quand il apparaît dans la liste des nommés aux Victoires de la musique classique, dans la catégorie révélation soliste instrumental. Il vient d’intégrer un an plus tôt le Conservatoire national de Paris devant 80 candidats. Voilà pour situer le niveau du prodige. Il ouvrira – avec le Quatuor Van Kuijk – le Festival de Melle, le vendredi 8 juin à 21h, à l’église Saint-Savinien. Le programme associera des œuvres de Mozart pour quintette, et de Schubert pour quatuor.

Festival de Melle - Raphael Severe © Bertrand Béchard
Raphaël Sévère

Depuis ses études au Conservatoire de Nantes, il a trusté les prix. A 12 ans, il remporte le concours de Tokyo. Il joue en soliste avec de nombreux orchestres du Junge Sinfonie Berlin au Hong Kong Sinfonietta.

Côté musique de chambre, il joue avec les plus grands, Quatuor Ebene, Modigliani, et se produit régulièrement avec le pianiste Adam Laloum (lui-même sacré artiste de l’année aux 24e Victoires de la musique classique en 2017).

Son album consacré à Brahms (Mirare) en 2014 avec Adam Laloum et le violoncelliste Victor-Julien Laferrière a reçu le Diapason d’Or et lui a valu les 4F de Télérama…

Source : franceinfo culturebox


Né le 15 septembre 1994
dans une famille de musiciens, Raphaël reçoit très tôt une éducation musicale : piano, violon, violoncelle. À l’âge de 8 ans, il commence la clarinette au conservatoire de Nantes tout en poursuivant l’étude du piano. Trois ans plus tard, il donne son premier concert en soliste en Chine. Il interprète — le jour même du 250ème anniversaire de la naissance du compositeur — le concerto pour clarinette de Mozart avec le Macao Youth Symphony Orchestra dirigé par Yu Feng, directeur de l’Orchestre de l’Opéra de Pékin. A 12 ans, il est lauréat de cinq concours internationaux dont celui de la Japan Clarinet Society à Tokyo où il remporte le 1er Prix et les quatre Prix spéciaux (catégorie 20 ans). A 15 ans, titulaire du baccalauréat, il devient le plus jeune artiste français recevant une nomination aux Victoires de la musique classique (catégorie Révélation soliste 2010). Admis à l’unanimité du jury au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris à l’âge de 14 ans, il obtient en juin 2013 le diplôme de master. En Novembre 2013, il remporte le prestigieux concours des Young Concerts Artists International Auditions de New York qui lui décerne le 1erPrix et neuf Prix spéciaux. En 2014, Raphaël est lauréat de la Fondation Safran, lauréat de la Fondation d’Entreprise Banque Populaire, et artiste en résidence à la Fondation Singer-Polignac. En 2015, son disque Brahms (label Mirare) obtient le Diapason d’Or de l’année.

En soliste, Raphaël interprète le concerto de Mozart en tournée avec l’Orchestre National d’Ile de France, avec l’Orchestre National Philharmonique de Russie sous la direction de Vladimir Spivakov au Festival International de Colmar, avec l’Orchestre Symphonique de Mulhouse, avec l’Orchestre de Cannes PACA au Festival Génération Virtuosesd’Antibes, avec le Sinfonia Varsovia à la Folle Journée du Japon.

Il est aussi soliste dans le concerto de Nielsen avec l’Orchestre de Tours Région Centre, dans le concerto de Copland avec l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg (retransmis sur Arte) et avec l’Orchestre d’Auvergne à La Folle Journée de Nantes.

Au festival Musical Journeys in Europe 2013, Raphaël joue le concerto de Françaix et la rhapsodie de Debussy avec l’Orchestre de chambre de Budapest. Il joue le concerto de Weber avec le Sinfonietta de Hong Kong au French May 2014, et le concertino de Weber avec le Junge Sinfonie Orchestra de Berlin à l’émission Les stars de demain présentée par Rolando Villazon sur Arte.

En septembre 2014, Raphaël interprète le concerto de Artie Shaw avec l’Orchestre de chambre de Pologne à l’Opéra National de Varsovie et avec l’Ensemble le Balcon à l’Opéra Paris-Bastille.
En octobre 2015, il est invité en soliste par le Sinfonia Gulf Coast (Miami) et le Edmonton Symphony Orchestra.
En 2016, il fait ses début à la Philharmonie de Berlin avec le Deutsches Sinfonie Orchester Berlin (concerto de Weber) et en Angleterre avec le London Philharmonic Orchestra (concerto de Mozart).

En 2017, il jouera le concerto de Mozart avec l’Orchestre National du Capitole de Toulouse à la Halle aux Grains de Toulouse et le 2e concerto de Weber en tournée avec l’Orchestre National de Lille. Il fera la création mondiale de Four Autumn Landscapes de Rogerson au Alice Tully Hall de New York en soliste avec l’Orchestre de St Luke’s.

 

En musique de chambre, Raphaël se produit à La Folle Journée de Nantes et à La Folle Journée du Japon avec les quatuors Modigliani, Prazák, Sine Nomine, le trio Les Esprits, Martha Arguerich, Boris Berezovsky, Jean-Frédéric Neuburger, Emmanuel Strosser, Gidon Kremer, David Grimal, François Salque.

Il donne de nombreux récitals avec le pianiste Adam Laloum, notamment à l’Auditorium du Louvre et au Musée d’Orsay, à l’Auditorium de Grenoble, au Festival de Menton, au Festival Musiques Vivantes, aux Musicales de Mortagne, aux Rencontres Musicales d’Evian, au KKL de Lucerne, au Mecklenburg-Vorpommern Festspiele, également avec Igor Tchetuev au Festival de Radio France et Montpellier.

Il est invité au Grand Théâtre d’Aix en Provence, au Festival d’Eygalières, au Festival de Wissembourg, à l’Académie Maurice Ravel de Saint-Jean de Luz, à la Salle Gaveau, à l’Opéra Comique, à la Cité de la Musique, aux Concerts de Poche, notamment aux côtés du Quatuor Ebène, de Olivier Charlier, Gérard Caussé, Gary Hoffman, Jérôme Pernoo, Xavier Philips, Philippe Bernold, Nora Gubisch, Jérôme Ducros, etc.

En octobre 2013, France Musique lui confie une carte blanche où il a le privilège de réaliser la création mondiale de l’œuvre de Francis Poulenc, « Le voyageur sans bagage ».
En 2015, une tournée l’emmène aux États-Unis et au Canada, avec des récitals au Lincoln Center de New York, au Kennedy Center de Washington, à Boston et à la Vancouver Music Society.

En décembre 2016, il fait ses débuts au Théâtre des Champs-Élysées de Paris avec le violoncelliste Victor Julien-Laferrière et le pianiste Adam Laloum.

Source : site de Raphaël Sévère


Quelques ressources Internet…

Festival de Melle - Raphael Severe CultureBox

Festival de Melle - Raphael Severe Matinale France Musique

 

 

Un commentaire sur « Mieux faire connaissance avec… Raphaël Sévère »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s