Mieux faire connaissance avec… Alfred Bironien

Parmi les événements attendus de cette édition 2018 du Festival de Melle, la « Soirée espagnole »,  le vendredi 15 juin à 21h, à l’église Saint-Savinien.
Alfred Bironien, ténor, chantera des œuvres de Manuel de Falla, accompagné par Sébastien Llinares à la guitare, et par Éric Bergeonneau pour une récitation des poèmes de Federico Garcia Lorca.

Festival de Melle - Alfred Bironien © Marie-Clémence David

Après un DEM de Chant lyrique au Conservatoire de Valenciennes, Alfred Bironien intègre l’Ecole Normale Supérieure de Musique de Paris dans la classe de Daniel Ottevaere. En parallèle, il suit également une formation à l’école de l’acteur du Théâtre Jules Julien. Il obtient un premier prix au concours d’Opérette de la ville de Marseille.

Depuis plusieurs années, Alfred Bironien se produit sur les scènes lyriques françaises et européennes. On a pu l’entendre notamment dans Borsa de Rigoletto aux Nuits Lyriques de Sanxay, dans Basilio/Curzio des Noces de Figaro de Mozart pour Opéra Eclaté au festival de Saint-Céré ou au Centre Lyrique d’Auvergne de Clermont-Ferrand , spectacle qui sera en tournée cette saison (Opéra de Massy …). Premier homme d’armes et 2ème prêtre de La Flûte Enchantée de Mozart avec les Opéras en plein air, il interprète également Monostatos de la même œuvre à Paris, Lille, Nantes… sous la direction de J-B. Pommier. Il fait ses débuts dans le rôle de Piquillo de La Périchole d’Offenbach à Avignon. L’Opéra de Wallonie de Liège a fait appel à lui pour tenir le rôle de Phalène dans The Fairy Queen de Purcell sous la direction de S. Rouland et on l’a récemment entendu dans Lerida de La Veuve Joyeuse de Lehar à l’Opéra de Nice sous la baguette de P. Auguin. On lui confie le rôle d’Adolphe de Valladolid dans Les Brigands d’Offenbach à l’Opéra de Limoges. Il est L’interprète de L’Amour Masqué de Messager avec Opéra Louise à Fribourg (Suisse) ou encore Bastien de Bastien et Bastienne de Mozart au Phénix de Valenciennes. Il incarne le rôle principal des Malheurs de Sopha écrit par C. Mirambeau et produit par la Clef des chants.

Sa formation lui permet également d’aborder le répertoire du XXe siècle et la musique contemporaine. Il a créé Panéolito (rôle-titre) de T. Fournier ainsi qu’Arlequin de La Fée de D. Spagnolo et Le Prince Élégant de La Princesse Maritorne du même compositeur à l’Opéra de Massy, Le Roi Minos dans Théseus, opéra multimédia donné en l’honneur de la présidence de la Belgique à l’union Européenne. Il interprète le rôle de Gonzalve dans L’Heure Espagnole de Ravel au Phénix de Valenciennes.

Il participe également à de nombreux concerts et oratorios : à l’Eglise Saint-Germain-des-Prés de Paris il interprète Le Messie de Haendel ou encore au Scènith d’Albi le Requiem de Mozart sous la direction de S. Cardon. Il est également le ténor soliste dans Le mystère de Noël au Puy-du-Fou avec le Prague Symphonic Ensemble.

On pourra l’entendre prochainement notamment, dans Bastien de Bastien et Bastienne de Mozart au Manège de Mons ou dans le Commissaire du Dialogue des Carmélites de Poulenc à l’opéra d’Avignon. Il sera Spoletta de Tosca aux Nuits lyriques de Sanxay ou encore les quatre valets du Diable des Contes d’Hoffmann au Centre lyrique d’Auvergne avec Opéra Eclaté. Il est aussi invité deux fois cette saison par l’Opéra de Marseille dans la saison de l’Odéon, notamment pour Pomponnet de La fille de Mme Angot.

Quelques ressources Internet…

2 commentaires sur « Mieux faire connaissance avec… Alfred Bironien »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s