Festival 2022

Retour à la normale ! Du moins peut-on raisonnablement l’espérer… Une édition 2022 qui nous permettra peut-être enfin de retrouver des jauges complètes, des pots conviviaux d’après-concerts entre artistes et spectateurs… et des visages sans masques ?
Toujours est-il que notre directeur artistique Christophe Blugeon nous concocte encore cette année un programme tout en diversité, donnant accès aux Mellois aussi bien à des stars reconnues qu’à de jeunes artistes qui le seront demain.
Cette année, place aux femmes, compositrices et/ou interprètes.
 » – Clara Schumann… euh, la femme de Robert ?
– Robert Schumann… Ah oui, le mari de Clara ! »

Vendredi 10 juin 2022
Église Saint-Savinien – 21h
Concert d’ouverture !
Magie des voix bulgares…
LES BALKANES !
Milena Jeliazkova, soprano
Milena Roudeva, baryton

Martine Sarazin, soprano
Diana Barzeva, alto

Quatre jeunes femmes, Bulgares d’origine ou de cœur, créent dès 1996 un répertoire inspiré des chants traditionnels des Balkans, servi par des voix aux timbres fascinants ! « Ces filles ont le punch, la douceur, la clarté et le mystère… Poésie, chant, danse à petits pas, de superbes costumes et bijoux traditionnels, les Balkanes partent à la conquête des cœurs. (…) Une présence en scène exceptionnelle et un vrai sourire chaleureux, elles sont expressives et comédiennes. Un peu mimes, aussi, à l’occasion. Un spectacle tour à tour espiègle, mélancolique. Un aperçu d’éternité, suspendu entre ciel et terre. En toute simplicité, sublime ! »
Le Progrès de Lyon

Samedi 11 juin 2022
Église Saint-Savinien – 21h
Invisible
Quatuor Zaïde
Charlotte Maclet, premier violon
Leslie Boulin Raulet, deuxième violon

Sarah Chenaf, alto
Juliette Salmona, violoncelle
Clara et Robert Schumann, Fanny et Felix Mendelssohn

Le Quatuor Zaïde, c’est une interprétation piquante, revigorante, de la jeunesse dans le jeu ! À peine après sa création à Paris en 2009, le groupe remportait une impressionnante série de prix dans des concours internationaux. Depuis 2020, le quatuor est « artiste associé » de la Fondation Singer-Polignac. La formation met un point d’honneur à ne pas se spécialiser dans un répertoire, convaincue qu’on ne peut comprendre la musique du passé sans habiter celle d’aujourd’hui, et va aussi à la rencontre d’autres styles de musique en collaborant ces dernières années avec les jazzmen Yaron Herman et Marion Rampal, les rappeurs Fianso, Chilla et Lord Esperanza, les chanteurs Camélia Jordana et Bénabar…

Dimanche 12 juin 2022
Église Saint-Savinien – 17h
Les « Trobairitz » et la Fin’Amor
DUO SÉRAPHÎM
Carole Matras, chant et harpes anciennes
Manolo Gonzalez, chant et organetto

L’Occitanie des Trobairitz, femmes troubadours des XIIe et XIIIe siècle)e
et la « Fin Amor » au féminin…

En occitan trobar signifie “trouver’’. Les trobairitz, femmes troubadour des XIIème et XIIIème siècles, « trouvent » donc, créent, composent, jonglent, chantent, par talent ou par métier, connaissant les belleslettres, inventant la poésie, cherchant, sculptant oupeignant des mots. Leurs textes lèvent le voile sur un monde qui affirme d’emblée sa différence, justifiée par des choix décisifs tels l’usage de la langue occitane, langue de fait de la poésie, rimée de Poitiers à Venise, de l’Auvergne à la Sicile, de la Provence à Tolède, de Toulouse à Tripoli, et dans la lointaine Hongrie, pour chanter le plaisir amoureux, la jeunesse et la convivialité, participer au débat politique et promouvoir des valeurs laïques et humanistes. Durant deux siècles on écouta ces poétesses et poètes qui chantaient “de maintes couleurs’’ et sans vergogne, posant les bases de la littérature moderne de l’Europe.

Vendredi 17 juin 2022
Église Saint-Savinien – 21h
POPUL’AIRS !
Lucienne Renaudin Vary, trompette
Félicien Brut, accordéon

« Quelques pistons, une poignée de touches nacrées, un vent de danses, un vent de voyages incessants, un vent classique mais un vent populaire… »
C’est ce que viennent souffler ces deux musiciens merveilleux, figures de proue de leurs instruments respectifs. La trompettiste Lucienne Renaudin-Vary et l’accordéoniste Félicien Brut partagent la scène avec bonheur et cela se voit ! Ils racontent le parcours métissé de leurs instruments : du bal musette à l’opéra, du jazz aux chefs d’œuvres du romantisme, il n’y a parfois qu’un pas… de danse bien-sûr !

Samedi 18 juin 2022
Église Saint-Savinien – 21h
LE SWING DES CLAVIERS
Fanny Azzuro, piano
Adélaïde Ferrière, marimba

Camille Saint-Saëns, Darius Milhaud, Georges Gerschwin,
Arturo Marquez, Astor Piazzolla

A 25 ans, Adélaïde Ferrière est une percussionniste hors du commun, capable de jouer d’une centaine d’instruments ! Victoire de la Musique 2017 comme Révélation soliste instrumentale, elle enregistre en 2021 son premier CD, Contemporary, en solo au marimba, son instrument de prédilection aux timbres cristallins…
Fanny Azzuro a le piano vagabond, empruntant tous les chemins du clavier que lui ouvre son appétence de répertoires, de rencontres et d’expériences. Elle sortira un nouvel album consacré à l’intégrale des Préludes de Rachmaninov en octobre 2021, une première pour une pianiste française. Elle marque les esprits par sa fraîcheur et la poésie de son jeu, et affirme sa personnalité rayonnante et curieuse parmi la jeune génération du piano”.
pianissimes.org

Dimanche 19 juin 2022
Église Saint-Savinien – 17h
100ème anniversaire de la disparition de Camille Saint-Saëns
Fanny Clamagirand, violon
Vanya Cohen, piano

Danse macabre, Havanaise, Air de Dalila

Deux artistes issues du Conservatoire national supérieur de musique de Paris et qui se distinguent dans le registre de la musique de chambre ! Elles nous livrent une sélection d’œuvres pour piano et violon de Camille Saint-Saëns, qui avaient donné lieu à 3 disques remarqués chez Naxos. Fanny Clamagirand au violon et Vanya Cohen au piano s’associent en talent et en complicité pour façonner une interprétation du plus haut niveau. Précision, assurance, musicalité, attention aux timbres, respect du texte… amplifient délicatement l’imagination et l’inspiration mélodique et rythmique de cette grande figure française du XIXe siècle.